mardi 23 juillet 2013

Fenêtres sur rue (Matinées/Soirées) par Pascal Rabaté


« Je suis un voyeur.
Ce que j’essaie avec mes personnages
c’est que l’on puisse imaginer leur vie avant après,
j’aimerais que l’on croit qu’ils existent vraiment,
qu’ils soient incarnés. »

Pascal Rabaté



A – Présentation des Récits Yin et Yang
Passerelle entre littérature et bande dessinée (à travers un format et un ton), la collection Noctambule s’enrichit de nouveaux récits : les récits Yin et Yang.
Le nom Noctambule a été choisi car il évoquait un personnage poétique susceptible de déambuler d’un genre à un autre et à travers le temps ; mais aussi parce que comme la collection était inattendue chez Soleil, le clin d’oeil était amusant.
Sous le symbole du Yin (la lune) et du Yang (le soleil), découvrez des livres accordéon où le récit s’amorce d’un côté (sous une lumière, un point de vue), et se boucle de l’autre (sous une autre lumière, un autre point de vue) et inversement. La dualité sous forme de complémentarité.

B – Résumé et présentation du livre
Grand auteur contemporain et réalisateur français, Pascal Rabaté révèle une nouvelle corde
à son art, celle de conteur d’images.

Trois coups retentissent… Une pièce sans paroles en dix matinées, dix soirées et un décor...
Le rideau se lève sur un petit théâtre de papier, brillant hommage ludique et insolite au film
d’Alfred Hitchcock, Fenêtre sur cour.
Si une fenêtre est une ouverture qui permet d’assurer l’aération et la lumière...
elle permet aussi d’assurer la vue… vue sur d’autres fenêtres derrière lesquelles se déroulent
des histoires de couples, des histoires d’amour, de séparation, de tromperie,
et pourquoi pas des histoires de meurtre.
C’est un travail à plein temps de regarder à la fenêtre, de surveiller, de guetter...
D’ailleurs, retournons-y... il ne faudrait pas rater quelque chose…

56 pages couleurs
Format : 201 x 283 cm
Prix de vente : 18,95 €

Disponible sur :